• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Accessibilité
Santiago du Chili
Une ville au cinéma
Une ville au cinéma

Une ville au cinéma

PodcastsRétrospective

> Les grilles horaires liées aux films Santiago au cinéma. Retrouvez toutes les sections.
> N'oubliez nos nombreuses rencontres ! En savoir plus.

Capitale effervescente du Chili, Santiago concentre actuellement plus d'un quart de sa population. Ce centre névralgique du pays a concentré les soubresauts de l'histoire auprès de l'imposante cordillère des Andes. La ville est au cœur de l'histoire du cinéma national dont Le Hussard de la mort (El húsar de la muerte) de Pedro Sienna marque un moment fort de la période du cinéma muet.

Tres tristes tigres de  Raúl Ruiz

Santiago dans les années 1960 voit apparaître une nouvelle génération qui s'empare de manière inédite du cinéma à la manière de la force expressive et poétique de Raúl Ruiz et de son Tres tristes tigres (1968) considéré comme l'une des œuvres fondatrices du nouveau cinéma chilien à travers un ancrage résolument politique.

Patricio Guzmán épouse en 1970 l'effervescence politique de la présidence de Salvador Allende et prend sa caméra pour accompagner ce grand mouvement politique inédit en Amérique latine et construire dans l'exil sa fresque historique intitulée La Bataille du Chili.
 
Le rêve vire au cauchemar lorsque l'armée commandée par Pinochet attaque le palais présidentiel de la Moneda à Santiago : c'est le début des années de terreur de la dictature dont la ville garde les stigmates, interrogés sans cesse par la nouvelle génération de cinéastes au XXIe siècle comme Pablo Larraín (Tony Manero, Santiago 73...) mais aussi Andrés Wood (Mon ami Machuca...). Phénomène unique dans l'histoire, le cinéma chilien s'est poursuivi dans l'exil avec des cinéastes qui ont continué à parler de leur pays tandis que des cinéastes étrangers se sont emparés de leurs problématiques à l'instar de Costa-Gavras avec Missing, Palme d'Or en 1982. Quant à Ignacio Agüero, il commence à réaliser à Santiago durant la dictature des documentaires qui osent questionner la mémoire politique d'une manière singulière et conserve jusqu'à nos jours son indépendance pour témoigner de son lien fort à sa ville et plus particulièrement à son propre quartier de La Providencia comme en témoigne  son documentaire le plus personnel El Otro día (2012).

La Casa lobo de Joaquín Cociña

Dans les années 2000 et 2010, une profusion de cinéastes talentueux reconnus dans les festivals internationaux réutilise de manière inédite l'animation (cf. Lucía de Niles Atallah et La Casa lobo de Joaquín Cociña et Cristóbal León), le documentaire de manière inspirée, politique et non dénuée d'humour dans L'École de la vie (Los niños) de Maite Alberdi. De son côté, Sebastián Lelio se réapproprie la forme du mélodrame avec des interprètes féminines particulièrement fascinantes dans Une femme fantastique (Oscar du meilleur film étranger) et Gloria. La communauté multiséculaire mapuche trouve avec Claudia Huaiquimilla une ambassadrice ambitieuse en traitant la jeunesse dans ses deux longs métrages, tandis qu'Alejandro Jodorowsky, le cinéaste culte de la contre-culture des années 1970, signe un diptyque autobiographique transgénérationnel anticartésien. La mémoire politique prend la voix de Carmen Castillo tandis que la littérature chilienne est questionnée dans Le Voyage d'Ana de Pamela Varela et Neruda de Pablo Larraín. La cinéaste et productrice Dominga Sotomayor multiprimée dans les festivals internationaux (Tigre d'or pour De jueves a domingo à Rotterdam et Léopard de la meilleure réalisation pour Tarde para morir joven à Locarno) témoigne d'une indépendance et d'une exigence dans sa mise en scène cinématographique qui laissent une grande place au regard intimiste et poétique. L'ensemble de ces films dresse ainsi un portrait d'une ville aux mille visages.

Cédric Lépine,
passeur en cinéma

Écoutez nos 2 podcasts En attendant Travelling sur la thématique du Chili

Rétrospective Santiago au cinéma

Une trentaine de films vous est proposée, dont la moitié placée sous l’œil de cinéastes chiliens : Alejandro Jodorowsky, Sebastián Lelio, Andrés Wood et Pablo Larraín.

Le film le plus ancien de la sélection est présenté sous la forme d'un ciné-concert !
Le pianiste virtuose Grégoire Baumberger accompagnera avec une création originale Le Hussard de la mort de Pedro Sienna (1925) — le 9 fév. à 20h00 au Tambour (Billetterie ouverte le 10 janv.).
+ Voir nos autres ciné-concerts

  • Le Hussard de la mort (El húsar de la muerte) de Pedro Sienna (Chili, 1925, 1:04, N & B) — Ciné-concert par Grégoire Baumberger
  • Trois tristes tigres (Tres tristes tigres) de Raúl Ruiz (Chili, 1968, 1 :28) – accompagné par François Ede
  • Missing de Costa-Gavras (États-Unis, 1982, 2:04)
  • La ciudad de los fotógrafos de Sebastián Moreno (Chili, 2006, 1:20, Couleur et N&B, Documentaire)
  • Lucía de Niles Atallah (Chili, 2010, 1:20, Prise de vue réelle et Animation)
  • Les Vieux chats (Gatos viejos) de Sebastián Silva et Pedro Peirano (Chili, 2012, 1:29)
  • L'École de la vie (Los niños) de Maite Alberdi (Chili, Pays-Bas, France, 2016, 1:22, Documentaire)
  • Colonia de Florian Gallenberger (Allemagne, Royaume-Uni, France, Luxembourg, 2016, 1:46)
  • Jesús – Petit Criminel (Jesús) de Fernando Guzzoni (Allemagne, Chili, France, Colombie, Grèce, 2018, 1:26, Interdit aux moins de 12 ans)
  • Santiago, Italia de Nanni Moretti (Italie, 2019, 1:20, Documentaire)
  • La Nana de Sebastián Silva (Chili, 2019, 1:35)
  • Je tremble, ô matador (Tengo miedo torero) de Rodrigo Sepúlveda (Chili, Argentine, Mexique, 2020, 1:33)
  • El cielo está rojo de Francina Carbonell (Chili, 2020, 1:13)
  • Perro Bomba de Juan Cáceres (Chili, France, 2020, 1:20)
  • Blanquita de Fernando Guzzoni (Chili, Luxembourg, France, Pologne, Brésil, 2022, 1:34, Avant-première)
  • La Verónica de Leonardo Medel (Chili, 2022, 1:40)

Santiago à travers l’œil des cinéastesAlejandro Jodorowsky

  • La Montagne sacrée (Mexique, 1973, 1:54)
  • La Danza de la realidad (Chili, France, 2013, 2:13)
  • Poesía sin fin (Chili, France, Royaume-Uni, Japon, 2016, 2:08)

Sebastián Lelio

  • Gloria (Chili, 2014, 1:50)
  • Une femme fantastique (Chili, Espagne, Allemagne, États-Unis, 2017, 1:44)
  • The Wonder (États-Unis, Royaume-Uni, Irlande, 2022, 1:43)

Andrés Wood

  • Mon ami Machuca (Machuca) (Chili, 2004, 2:02 - Dès 13 ans)
  • La buena vida de Andrés Wood (Chili, France, 2010, 1:28)
  • Violeta (Violeta se fue a los cielos) (Argentine, Brésil, Chili, 2011, 1:50)
  • La Toile de l'araignée (Araña) (Chili, Argentine, Brésil, 2019, 1:45)

Pablo Larraín

  • Tony Manero (Chili, Brésil, 2008, 1:38 - Interdit aux moins de 12 ans)
  • Santiago 73, post mortem (Chili, 2011, 1:41)
  • No (Chili, Mexique, États-Unis, 2012, 1:58)
  • Neruda (Argentine, Chili, Espagne, France, 2016, 1:48)
  • Ema (Chili, 2020, 1:42 - Interdit aux moins de 12 ans)

N'oubliez pas nos portraits de cinéastes, notre Chili Grand angle et le Chili en musique pour en savoir plus sur le cinéma chilien et vous faire voyager davantage !

Festival Travelling sur

La newsletter Clair Obscur
Restez informés !

Contact

Partenaires

Rennes & Rennes Métropole
Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine
Conseil Régional de Bretagne
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne
Rectorat d'Académie
Direction Diocésène de l'Enseignement Catholique
Ambassade du Chili
DIRAC
Institut Français
ADRC
Media Europe Creative
BNP Paribas-Banque de Bretagne / Partenaire de tous les cinémas
Pixels Video Services
Imprimeries Hauts de Vilaine
STAR
ESRA Bretagne
MAIF
A.P Location
Ibis Styles
Tout se loue
Breizh Cola
Alliance Froid Cuisine
Tuloup
Burolike
Acom / CAT Notre avenir
Cavarmen
Cafés Coïc
Citédia
Nomades Productions
Arwestud films
Hiventy
AGM
Virtuel Game
Koesio
Fagots et Froment
ZANZAN
Drastic on Plastic
Collectif des festivals
Handicap 35
ARTE
Les Inrockuptibles
France 3 Bretagne
Les Cahiers du cinéma
Ouest France
TV Rennes 35
Canal B
Revue Répliques
C-Lab
Bref Cinéma
Benshi
Les Tombées de la Nuit
HF Bretagne
Rennes 2 + CREA
CROUS Bretagne
Le cinéma du TNB
Dimanche à Rennes
Cineteca Chile

Plan du site     Mentions légales     Designed by diateam     powered by diasite