• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Accessibilité
Lycéens et apprentis au cinéma
Programmation
Programmation

3e trimestre

Un film au choix

Honeyland de Tamara Kotevska & Ljubomir Stefanov

Macédoine du Nord, 2020, 1h26, vostf, documentaire
avec Hatidze Muratova, Nazife Muratova, Hussein Sam

Image de En Liberté ! de Pierre Salvadori
Bande annonce

Hatidze est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle prélève uniquement le miel nécessaire pour gagner très modestement sa vie. Tout semble immuable jusqu’à ce qu’un nouveau voisin s’installe avec toute sa famille et cherche à tirer un maximum de profit du travail des abeilles ; sans garder le fragile équilibre entre les humains et la nature.
 
L’histoire d’Hatidze est un microcosme, qui montre à une échelle plus large à quel point la nature et l’humanité sont intimement liées et combien nous risquons de tout perdre si nous décidons d’ignorer ce lien.
Tamara Kotevska, Ljubomir Stefanov

Précédé par Un Coeur d’or
de Simon Filliot (France, 2020, animation, 12’45)
Pour son fils, une jeune mère pauvre est contrainte de vendre ses organes à une vieille femme malade. De la chair, contre de l’or.

Sans toit ni loi de Agnès Varda

France, 1985, 1h45
avec Sandrine Bonnaire, Macha Méril, Stéphane Freiss, Yolande Moreau

Image de L'Image manquante de Rithy Panh
Bande annonce

Une jeune fille errante est trouvée morte de froid : c’est un fait d’hiver. Était-ce une mort naturelle ? C’est une question de gendarme ou de sociologue. Que pouvait-on savoir d’elle et comment ont réagi ceux qui ont croisé sa route ? C’est le sujet du film. La caméra s’attache à Mona, racontant les deux derniers mois de son errance. Elle traîne. Installe sa tente près d’un garage ou d’un cimetière. Elle marche, surtout jusqu’au bout de ses forces.

En 1984, on ne parlait pas des routards et des sans-abris. Le terme SDF était utilisé seulement par la police et les administrations, sans domicile fixe. Je voulais faire un film sur ces jeunes qui n’ont pas de toit et qui n’aiment pas la loi. Je voulais filmer ce que veut dire liberté pour une jeune fille qui fait la route.
Agnès Varda — Lion d’or à Venise en 1985.

La newsletter Clair Obscur
Restez informés !

Suivez l'actualité Clair Obscur sur

Accès rapides

Contact

Partenaires

Ligue de l'enseignement
Le cinéma du TNB
Collectif des festivals
Rennes & Rennes Métropole
Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine
Conseil Régional de Bretagne
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne
Inspection Académique d'Ille-et-Vilaine
Rectorat d'Académie
Direction Diocésène de l'Enseignement Catholique
BNP Paribas-Banque de Bretagne / Partenaire de tous les cinémas
Imprimeries Hauts de Vilaine
Pixels Video Services
Arvor

Plan du site     Mentions légales     Designed by diateam     powered by diasite