• Votre courriel
    Votre mot de passe
Lycéens et apprentis au cinéma
Programmation
Programmation

2e trimestre

Un film au choix

Daratt - Saison sèche de Mahamat-Saleh Haroun

Autriche / Belgique / France / Tchad, 1h35, 2006, vostf
Avec Ali Bacha Barkaï, Youssouf Djaoro

Tchad, 2006. Le gouvernement a accordé l’amnistie à tous les criminels de guerre. À quinze ans, Atim part à la recherche de celui qui a tué son père bien avant sa naissance. Il arrive à N’djaména, la capitale du Tchad et mène son enquête pour retrouver Abdallah Nassara, l’assassin… Ce dernier est un homme d’une soixantaine d’années, respectable et respecté. Il est patron d’une petite boulangerie dans laquelle Atim arrive à se faire embaucher comme apprenti

Aujourd’hui l’un des rares cinéastes africains à bénéficier d’une reconnaissance internationale, après l’obtention de plusieurs récompenses prestigieuses, Mahamat-Saleh Haroun a tourné ses quatre longs métrages au Tchad, tous traversés par la question de l’héritage. Sensible à l’esthétique du cinéma muet, ses mises en scène sont dépouillées et suggestives, sensibles à la place des personnages dans le monde et à leur regard, moteur de tout apprentissage.
Amélie Dubois, rédactrice Fiche élève

Fatima de Philippe Faucon

France, 2015, 1h19
Avec Soria Zeroual, Zita Hanrot, Kenza Noah Aïch, Chawki Amari

Disponible en version audiodécrite et SME (sous-titrée pour mal entendants) sur demande.

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage. Elle décide d’écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

Les deux filles de Fatima sont nées en France, parlent parfaitement le français, s’habillent et vivent à l’occidentale. Le fossé générationnel se double d’un écart culturel. Avec autant de limpidité dans le récit que de simplicité dans le filmage, Philippe Faucon saisit tous les tâtonnements, glissements, conflits, incompréhensions, stratégies qui mijotent au sein d’une cellule familiale et qui sont ici autant de façon de construire ou de reconstruire son identité.
Serge Kaganski, Les Inrocks

 

La newsletter Clair Obscur
Restez informés !

Suivez l'actualité Clair Obscur sur

Accès rapides

Contact

CLAIR OBSCUR
5 Rue de Lorraine

35000 Rennes
T. +33 (0)2 23 46 47 08
F. +33(0)2 23 46 39 47
Email

Partenaires

Ligue de l'enseignement
Collectif des festivals
Ville de Rennes
Rennes Métropole
Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine
Conseil Régional de Bretagne
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne
Inspection Académique d'Ille-et-Vilaine
Rectorat d'Académie
Direction Diocésène de l'Enseignement Catholique
BNP Paribas-Banque de Bretagne / Partenaire de tous les cinémas
Pixels Video Services
Imprimeries Hauts de Vilaine
Le cinéma du TNB
Arvor
CinéMA 35

Plan du site     Mentions légales     Designed by diateam     powered by diasite