• Votre courriel
    Votre mot de passe
Lycéens et apprentis au cinéma
Programmation
Programmation

2e trimestre

Un film au choix

Mustang de Deniz Gamze Ergüven

Allemagne / France / Qatar / Turquie, 2015, 1h37, vostf

avec Günes Nezihe Sensoy, Ilayda Akdogan, Tugba Sunguroglu, Elit Iscan

C’est le début de l’été. Dans un village au nord de la Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant innocemment avec des garçons. La débauche supposée de leurs jeux suscite un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

Dynamique et mélancolique, précis par ses partis pris narratifs et filmiques, maîtrisé et extrêmement vivant, Mustang tient du conte comme du film de prison. Portrait riche d’une jeunesse muselée, il pointe la force de l’observation et de la détermination. S’immergeant dans un quotidien âpre, la cinéaste évite le piège du pathos et élabore une ode à la jeunesse et à l’émancipation de la femme.
Boris Henry, dossier enseignant Lycéens et Apprentis au Cinéma

Conte d’été d'Éric Rohmer

France, 1997, 1h53

avec Melvil Poupaud, Amanda Langlet, Aurélia Nolin, Gwénaëlle Simon

À Dinard, pendant les vacances d’été, Gaspard attend Léna. Il rencontre Margot, une étudiante en ethnologie qui travaille comme serveuse dans un restaurant pour se faire un peu d’argent. Dans une soirée où Margot l’entraîne, il fait la connaissance de Solène. Léna arrive enfin à Dinard. Entre les trois, le cœur de Gaspard balance-t-il vraiment ?

Alors, oui, les personnages parlent beaucoup dans Conte d’été, (...), mais c’est parce que le cinéaste croit à l’importance des sentiments et à celle du langage pour les explorer et en jouir. Rien de futile là-dedans. Sans doute même une grande subtilité, qui s’allie parfois au paradoxe : il y est question du hasard et du choix, du naturel et de l’artifice, de la variation et de la série, de la règle et du libre arbitre et, toujours, de l’intérêt que le cinéaste porte au féminin.
Carole Desbarats, dossier Scérén-CNDP

 

La newsletter Clair Obscur
Restez informés !

Suivez l'actualité Clair Obscur sur

Accès rapides

Contact

CLAIR OBSCUR
5, rue de Lorraine
35 000 Rennes (France)
T. +33 (0)2 23 46 47 08
F. +33(0)2 23 46 39 47
Email

Partenaires

Ligue de l'enseignement
Collectif des festivals
Ville de Rennes
Rennes Métropole
Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine
Conseil Régional de Bretagne
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne
Inspection Académique d'Ille-et-Vilaine
Rectorat d'Académie
Direction Diocésène de l'Enseignement Catholique
BNP Paribas-Banque de Bretagne / Partenaire de tous les cinémas
Pixels Video Services
Imprimeries Hauts de Vilaine
Arvor
Le Grand Logis
CINEMA KORRIGAN
CinéMA 35

Plan du site     Mentions légales     Designed by diateam     powered by diasite