• demicercle travelling18.jpg
    • demicercle ARVOR 1718.jpg
    • demicercle college1718.jpg
    • demicercle LACB1718 2.jpg
    • demicercle ecole1718.jpg
    • demicercle atelier1718.jpg
    • demicercle semcolomb1.jpg
Marque Bretagne
 

Monsieur Fantômas & Cie

par David Euverte

Partition pour piano sur l'avant-garde belge 1927/1937

A la fin des années vingt, Charles Dekeukeleire et Henri Storck découvrent leur media. Ils deviendront des cinéastes documentaristes reconnus, mais leurs débuts sont marqués par l'expérimentation et la recherche d'un « cinéma pur ». Avec les surréalistes de circonstance Henri d'Ursel et Ernst Moerman, ils constituent la première génération d'avant-garde du cinéma belge.

Ce ciné-concert est l’occasion privilégiée de découvrir quatre films uniques, quatre pépites de cette période foisonnante d’expériences cinématographique entre multiplicité et originalité des écritures alliant mises en scènes et esthétiques innovantes.

Une introduction musicale, suivie de

  • Pour vos beaux yeux d'Henri Storck (Belgique, 1930, 0h11, N&B)
  • Combat de boxe de Charles Dekeukeleire (Belgique, 1927, 0h10, N&B)
  • Monsieur Fantômas de Ernest Mœrman (Belgique, 1937, 0h20, N&B)
  • Histoire du soldat inconnu d'Henri Storck (Belgique, 1932, 0h10, N&B)

Les films : A la fin des années vingt, Charles Dekeukeleire et Henri Storck découvrent leur media. Ils deviendront des cinéastes documentaristes reconnus, mais leurs débuts sont marqués par l’expérimentation et la recherche d’un « cinéma pur ». Avec les surréalistes de circonstance Henri d’Ursel et Ernst Moerman, ils constituent la première génération d’avant-garde du cinéma belge. Privilèges de découvrir quatre films uniques, quatre pépites de cette période foisonnante d’expériences cinématographique entre multiplicité et originalité des écritures alliant mises en scènes et esthétiques innovantes, le tout sur une musique originale de David Euverte.

Le musicien : Si la musique de film l’a toujours passionné, l’envie était réelle de continuer à explorer les liens images/musique cette fois dans une démarche de composition en solo, après avoir déjà eu quelques expériences en groupe (Métropolis avec Ripley, courts métrages de Charlie Chaplin avec la Compagnie Il Monstro). La proposition de créer une bande musicale originale, de mettre en contraste ces films, ont trouvé un réel et sincère écho chez David Euverte, en adéquation avec son désir de recherche d’un univers musical qui lui est propre avec une partition composée au piano.

"Le piano, c’est tout d’abord mon instrument de prédilection et on oublie parfois qu’il fait partie de la famille des instruments à percussions.... il y a beaucoup de rythmes au travers de ces quatre films qui peuvent être justement soulignés par le côté percussif du piano. Le choix des films proposés convient tout à fait à une esthétique qui me parle. Ainsi un discours profond, franchement avant-gardiste, traitant de sujets de société plus que jamais d’actualité, mais toujours de façon sobre, onirique et pour certains films oufoque voir franchement drôle me motive pleinement. " David Euverte

Powered by diasite
Designed by diateam