• Votre courriel
    Votre mot de passe
Urba[Ciné]
Beyrouth au cinéma
Beyrouth au cinéma

Liban, grand angle

Pour élargir notre vue et mieux appréhender le territoire beyrouthin, passons de la capitale au pays, avec une sélection de films, mais également de spectacle, d'expositions et d'installations qui en disent long sur le Liban d'aujourd'hui...

À noter aussi :
2 rencontres sur le Liban d'hier et d'aujourd'hui : Le Liban en crise : vers la fin du confessionnalisme ? (Merc. 12 fév. à 18h15), et Le Liban, État et communautés (1920-2020) (Jeu. 13 fév. à 18h15)

Films & clips - Piano oriental - Expositions - Installations - Off

Films

Retrouver les grilles horaires de cette section Liban, Grand angle

> Vers l'inconnu de Georges Nasser

(Liban, 1957, 1:30, N & B, vostf)
Le film, sélectionné au Festival de Cannes en 1957, impose G.Nasser à l'étranger comme un symbole de l’émancipation du cinéma libanais. Considéré comme le premier film d’auteur libanais, il se distingue dans le paysage national, alors largement dominé par le cinéma égyptien. Cette copie restaurée dévoile une œuvre moderne et innovante, fondatrice dans le cinéma libanais qui témoigne d’une maîtrise parfaite du 7e art. Longtemps méconnu du public, Georges Nasser est aujourd’hui reconnu comme un cinéaste pionnier.

> Programme Liban grand angle / Histoires d'aujourd'hui

Une sélection de quatre courts métrages d’aujourd’hui, témoins de la créativité d’une jeune génération, en prise avec les réalités sociales, économiques et politiques libanaises.

> Programme Ciné-corps : Beyrouth tient à son histoire

Ces huit courts métrages signés d’auteurs libanais sont autant de propositions liant le corps et le cinéma. Cette programmation trace les contours de la création contemporaine en film de danse, elle regroupe nombre de résistances et d’angles d’attaque, ainsi que d’inventivité et de résilience. Elle est signée Virginie Combet, avec le concours précieux de Dalia Naous, en collaboration avec le festival Raksa.

> Rendez-vous Hobby à tout prix ! au FRAC Bretagne

Un ensemble de films d’artistes qui parlent de la vie quotidienne à Beyrouth et au Liban. Promenade de bord de mer, baignade, musique et musculation, des hobbies à tout prix, des résistances de la vie qu’on ne peut contenir.

  • Programme de courts métrages Hobby à tout prix !
  • Incursion dans l'exposition Sans réserve avec une sélection de vidéos d’artistes libanais à découvrir au coeur du kiosque de Cyrille Marïen.
  • et le moyen métrage Objets de guerre de Lamia Joreige (2000, 1h08, Collection du FRAC Bretagne)

> Soirées clips libanais au Liberté // l'Étage

Ne ratez pas ce détour du côté de la scène musicale libanaise. Les formes hybrides d’une nouvelle génération à découvrir de manière inédite. Un voyage sur le territoire du clip organisé par Clair Obscur et RéCLIPS : Mer. 12 à 21h et Sam. 15 fév. à 18h30.
Sans oublier les soirées au Liberté avec les concerts de Cyril Mokaiesh et Bachar Mar-Khalifé.

 

Piano oriental


Une lecture dessinée en musique

De Zeina Abirached, bédéaste et Stéphane Stapis, pianiste.

Mer. 12 fév. – 12h30 – Les Champs Libres – Gratuit – Réservation conseillée

La dessinatrice et le pianiste raconteront en musique, en mots et en images le destin de ce piano unique au monde, permettant de jouer les quarts de tons de la musique orientale sur un clavier piano. Comme en écho au cheminement de son créateur, Abdallah Kamaja et son piano bilingue, véritable trait d’union entre la musique occidentale et la musique orientale, la narratrice livrera son propre tâtonnement entre ses deux langues maternelles, le français et l’arabe. L’histoire s’écrit au fur et à mesure de l’avancée du spectacle, tricotée par l’alchimie poétique entre la musique et l’image.

 

Expositions photos

Greetings from Lebanon

Emmanuel Madec

Galerie Le Carré d’Art – Chartres de Bretagne
21 janv. > 4 mars

En 2010, mon ami d’enfance, me demande de l’accompagner au Liban. Il y est né 30 ans plus tôt dans le contexte de la guerre civile. Très vite ses parents l’abandonneront dans une crèche de Beyrouth et il sera finalement adopté en France où je ferai sa connaissance vers l’âge de 5 ans. Durant notre enfance nous évoquerons épisodiquement ses racines et sa réticence à s’y intéresser, comme une histoire parcellaire que le fantasme comble. Greetings from Lebanon, c’est le rêve, plus que la quête, d’un homme pour retrouver la trace de ses parents, la confrontation entre une image mentale et une réalité apparente, la rencontre avec une femme à la figure absente et dont les paroles aux accents prophétiques jalonnent pourtant un itinéraire tracé entre des murs frappés par les fantômes.

> Vernissage le 6 fév.

Le voyage à Beirut

Richard Volante

Maison des associations / espace d’exposition – Rennes
23 janv. > 29 fév.

Richard Volante propose une déambulation sensible dans une ville faisant partie de ses destinations fantasmées. On y découvre les traces encore vives d’un passé plus que tourmenté. À cette violence le photographe nous propose une vision empreinte de poésie et de mystères. Des photographies délicates qui nous enveloppent et nous transportent dans un univers fragile, savamment construit. Le grain, le traitement de la couleur et du noir et blanc sont ici affirmés, revendiqués comme faisant partie intégrante du processus de narration.

> Vernissage le 23 janvier à 18h30 / En présence de l’artiste

Installations vidéo

Danielle Arbid

Musée des beaux-arts – Rennes
Projection en boucle
France / Liban, 2003>2019, 1h54, vostf, documentaires-essais

Le Liban est un pays d’opérettes. Un pays où les détails de la vie courante sont racontés, gonflés et dramatisés à bloc. Et dans ma famille la mise en scène du quotidien est parfois si exagérée qu’il reste à l’imagination peu de choses à fantasmer... Une particularité très méditerranéenne sans doute, accentuée chez nous, par un penchant de vivre à l’extrême, de ne rien cacher, de jouir et de se morfondre au grand jour. Il y a même eu quelques procès... Et mon projet consiste depuis des années à mettre en scène ce bazar. C’est ma façon de créer un album de souvenirs, une sorte d’arbre généalogique, un recueil de témoignages divers et variés… en faisant aussi dialoguer le films entre eux.” Danielle Arbid

  • Conversation de salon 1-2-3 (203/2004, 28'11)
  • Nous (2005, 13’)
  • Allo Chérie (2015, 23’)
  • This Smell of Sex (2008, 21’56) (-16ans)
  • Blackjack (2019, 11’40)
  • Recettes de cuisine (2019, 18') — inédit

11 > 23 fév.
Tarifs habituels du musée et tarif réduit pour les détenteurs d’un Pass Festival.

Jalal Toufic

Le Liberté// l’Étage
Projection en boucle
Liban, 2003, 8’, vidéo HD

Tous les visages des candidats affichés sur les murs du Liban pendant la campagne parlementaire de 2000 attendaient-ils les résultats des élections ? Non. En tant que visages, ils attendaient d’être sauvés. Bien mieux que tout lifting chirurgical ou retouche numérique, c’est l’arrachage physique d’une partie de l’affiche du visage d’un candidat permettant que le visage d’un autre candidat puisse partiellement apparaître d’en dessous, ainsi que l’accumulation d’affiches et de photographies les unes sur les autres, qui ont produit le lifting le plus efficace et qui ont permis de sauver la face de tous les concernés. Nous avons dans ces affiches recombinantes l’un des lieux où la culture libanaise en particulier, et la culture arabe en général, embourbée dans une perception organique du corps, dans un corps organique, s’expose à des corps inorganiques.

Jalal Toufic et Graziella Rizkallah Toufic

Le Liberté// l’Étage
Projection en boucle
Liban, 2011, 7', vidéo HD

Mots-clés : tournage dans le quartier des affaires du centre-ville de Beyrouth vers 2000 ; ruines toufiquiennes ; labyrinthe ; conduite pulsionnelle (drive dans le sens de conduite ou de pulsion) ; chauffeur de taxi à Beyrouth mourant d’envie de savoir pourquoi son client préciserait l’année de sa destination, « Le quartier central des affaires, 2000 » ; lipogrammes potentiels ; collaboration opportune et hors du temps.

 

Jalal Toufic est un artiste, vidéaste et écrivain reconnu comme l’une des principales figures de la scène libanaise.

Joana Hadjithomas & Khalil Joreige

Musée des beaux-arts – Rennes
Projection en boucle
Liban, 2013, 4’30, vidéo HD

Inspiré par le poème En attendant les barbares de Constantin Cavafy.

En notre époque troublée, marquée par les guerres, les récessions économiques et la perte des idéaux, la parole de Constantin Cavafy, dans son poème En attendant les barbares, se révèle plus que jamais d’actualité. Elle résonne là où le désir et la poésie pourraient peut-être s’opposer à la violence et au pouvoir. Fondé sur différents temps de poses photographiques, ce film repose sur la surimpression de plus d’une cinquantaine de panoramas de Beyrouth. Différents instants se mêlent les uns aux autres, produisent des images impossibles et évoquent des visions surnaturelles.

Joana Hadjithomas & Khalil Joreige

Musée des beaux-arts – Rennes
Installation vidéo en boucle
Liban, 2016, 2x8’, vidéo HD

Dans la mer, les couleurs subissent un phénomène étrange : plus on s’enfonce sous la surface, plus se rétrécit le spectre de la lumière. Les couleurs se transforment et disparaissent les unes après les autres. Mais si les fonds sous-marins sont illuminés, le plancton se souvient de la lumière et révèle sa luminescence. L’installation vidéo propose d’expérimenter ce phénomène. D’un écran à l’autre, des images dialoguent, hantées par des mondes imaginaires, une cité engloutie, des souvenirs de la guerre immergés… D’autres temporalités habitent les abysses.

14 fév. > 1er mars

Tarifs habituels du musée et tarif réduit pour les détenteurs d’un Pass Festival.

Off

 

Beyrouth Travelling Party

En marge du festival, l’Ubu accueillera une Beyrouth Travelling Party avec les deux DJ libanais Jad Taleb et Hadi Zeidan. Récemment programmé aux 41e Trans Musicales, Hadi Zeidan est un DJ qui a un goût immodéré pour les synthétiseurs analogiques vintage, les percussions orientales ainsi que les grooves hypnotiques caractéristiques des formes de house et de disco actuelles. Jad Taleb fabrique une dance music à l’ancienne qu’il emmène vers des territoires modern house.

Sam. 15 fév. – 23h > 5h – Ubu Billetterie : lestrans.com
Tarifs Ubu / Tarif privilégié pour les détenteurs d’un Pass Festival

 

Bal à l’entrepont

De Hugues Charbonneau (texte et musique) et Elsa Signorile (musicienne).

L’équipage vous convie à un petit bal. Sur le plancher dans l’entrepont tournent les danses : valse, tango, java, polka, mazurka, scottish…
Au répertoire, des chansons d’ici et d’ailleurs, aux couleurs du monde. Des petites “madeleines” enchantées qui croisent celles de l’histoire : la libération, les révoltes, les mouvements sociaux et aussi les mémoires individuelles : bal de mariage, bal de collège, 1er bal… Tout autour, des textes d’écrivains et de poètes se glissent entre les chansons et les danses comme un petit cinéma romanesque : préparatifs, leçons de danse, rencontres, séductions, chahuts, rites de passage, amours…

Sur le plancher tout se mélange, on chante, on raconte et on danse… Tant mieux si cette énergie partageuse réveille des images dans la tête, du sourire aux lèvres, et des fourmis dans les jambes…

Mar. 12 fév. – 12h30 – La Péniche Spectacle – Réservation : 02 99 59 35 38
Tarifs : plein 6€ / réduit et groupes 5€ / Sortir ! 4€

Festival Travelling sur

La newsletter Clair Obscur
Restez informés !

Contact

CLAIR OBSCUR
5 Rue de Lorraine

35000 Rennes
T. +33 (0)2 23 46 47 08
F. +33(0)2 23 46 39 47
Email

Partenaires

Ville de Rennes
Rennes Métropole
Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine
Conseil Régional de Bretagne
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne
Université de Rennes 2
Inspection Académique d'Ille-et-Vilaine
Rectorat d'Académie
Direction Diocésène de l'Enseignement Catholique
Sacem
CROUS
Institut français du Liban
Fagots et Froment
Middle East Airlines
BNP Paribas-Banque de Bretagne / Partenaire de tous les cinémas
Pixels Video Services
Imprimeries Hauts de Vilaine
STAR
ESRA Bretagne
MAIF
A.P Location
Ibis Styles
Tout se loue
Breizh Cola
Alliance Froid Cuisine
Tuloup
A.COM
Thierry Bouvier
Cafés Coïc
Nomades Productions
Arwestud films
Cycles Guedard
ZANZAN
Collectif des festivals
Handicap 35
I Wheel Share
URAPEDA
La Maison des Citoyens de Rennes et sa métropole
CotaxiGO
Cinézik
Cinétek
Les Cahiers du cinéma
Télérama
Ouest France
France 3 Bretagne
TV Rennes 35
Canal B
Cinéscenes
Revue Répliques
Cine35.com
C-Lab
La Septième Obsession
Benshi
Film en Bretagne
Les Tombées de la Nuit
HF Bretagne
Salam
ATM
I'm From Rennes
Comptoir du Doc
Maison des associations / Espace exposition
Les Studios
Cinéville Bruz
La Maison du Livre
La Criée
Sciences Po Rennes
Rennes 2
La cinémathèque de Bretagne
L'Ubu
Warpzone
Technicolor
Cinéma l'Aurore
Cinéma Le Bretagne
Gaumont
Le cinéma du TNB
Arvor
Le Diapason – Université Rennes 1
Fonds Régional d'Art Contemporain Bretagne
Le Sévigné
Les Champs Libres
Musée des Beaux-Arts
Cinéma Le Foyer
Le Triskel
L'Espérance
CINEMA KORRIGAN
Salle Mosaïque - Centre culturel Tempo
Cinéma Le Club
Le Vauban 2
L'heure du jeu
CINEMA TI HANOK
Quai des images / Ville de Loudeac
Médiathèque L'Autre lieu
Médiathèque Alfred Jarry
Cinéma Arletty
Opéra de Rennes
La Péniche Spectacle
Galerie Le Carré d'Art - Centre Culturel Pôle Sud
La Belle Equipe - Cinéma associatif Argoat
Médiathèque Pré en Bulles

Plan du site     Mentions légales     Designed by diateam     powered by diasite