• demicercle travelling18.jpg
    • demicercle ARVOR 1718.jpg
    • demicercle college1718.jpg
    • demicercle LACB1718 2.jpg
    • demicercle ecole1718.jpg
    • demicercle atelier1718.jpg
    • demicercle semcolomb1.jpg
Marque Bretagne
 

Comics & cinéma

Les villes imaginaires des comics au cinéma

« It’s a bird! It’s a plane!  No! It’s Superman. »

 

> www.comixity : Le poadcast v.o et v.f incontournable sur la thématique des comics.

 

Gotham & Metropolis – Batman & Superman – sont les capitales emblématiques des univers de super héros urbains de DC Comics. Leur évolution à travers les âges, les styles et les points de vue des scénaristes et des réalisateurs, façonne notre vision de la ville américaine.

Gotham la Noire, architecturée par Tim Burton (Batman, 1989, Batman le défi, 1992) ou Christopher Nolan (la trilogie Dark Knight, 2008-2012), ou encore personnage à part entière de la série Gotham (Bruno Heller, 2014),  est le reflet gothique d’une Amérique tourmentée, peuplée de personnages torturés, super héros et super vilains confondus.

Métropolis, ville lumière, est une extension de la toute puissance de Superman, métaphore de celle des États-Unis, mais dont les visions récentes portées à l’écran s’assombrissent…

Avec une sélection éclectique de films et de séries (vintage ou récents, parfois rares) –  complétée d’une table ronde réunissant des spécialistes du cinéma et du Comics –  Travelling précipitera ses spectateurs des sommets étincelants des gratte-ciels vers les bas-fonds underground du cœur des villes imaginaires…

 

Projections - Rencontre - Pico-projection et déambulation nocturne

 

Projections

  • Superman (cartoons) de Max et Dave Fleischer

À partir de 9 ans
États-Unis, 1941>1942, 10', vostf , animation
Avec Joan Alexander, Jackson Beck, Bud Collyer, Jack Mercer

Cette série animée, toute première adaptation à l’écran d’un des plus célèbres journalistes, est un véritable objet Pop ! Max Fleischer a posé les jalons du mythe Superman : il vole, met son costume dans une cabine téléphonique...

Ces cartoons à l’intérêt historique indéniable raviront autant les fans du Technicolor que des super héros.

 

  • Batman (Batman : The Movie) de Leslie H. Martinson

À partir de 9 ans
États-Unis, 1967, 1:45, vostf
Avec  Adam West, Burt Ward, Lee Meriwether, Cesar Romero

Batman et Robin combattent le Joker, Catwoman, le Pingouin et l’Homme-Mystère, unis dans le vol d'une invention capable de déshydrater tout être vivant.

« Pow ! », « Zok ! », « Biff ! » Avec ses décors de carton-pâte, ses dialogues absurdes, ses combats à mains nues fantaisistes, ses gags burlesques et ses acteurs grimaçants, ce Batman pour rire a tout du cartoon en chair et en os, pop et distrayant.

 

  • Superman de Richard Donner

À partir de 9 ans
Royaume-Uni / Etats-Unis, 1978, 2:23, vostf
Avec Christopher Reeve, Marlon Brando, Gene Hackman, Margot Kidder, Jackie Cooper, Ned Beatty

Recueilli par un couple de fermiers, un enfant né sur la planète Krypton développe des superpouvoirs. Devenu adulte, Clark Kent travaille en tant que reporter, une simple couverture pour œuvrer au service du bien…

Christopher Reeve est « l’homme d’acier » dans ce monument du cinéma fantastique qui n’a rien perdu de sa naïve majesté et de son humour.

 

  • Batman : Year One de Sam Liu, Lauren Montgomery

Interdit aux moins de 12 ans
États-Unis, 2011, 1:04, vostf, animation   

Le jeune Bruce Wayne, alias Batman, combat seul la pègre et les corrompus. Mais Jim Gordon, jeune sergent idéaliste, arrive à Gotham…

Cette adaptation fidèle du Comic de Frank Miller (Dark Knight, Sin City, 300), très imprégnée de l’ambiance des grands films noirs, est aussi marquée par des scènes d’action percutantes valorisées par une animation élégante.

 

  • Phantom Boy d’Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli

À partir de 8 ans
France / Belgique, 2015, 1:25, animation

Léo, onze ans, hospitalisé, possède un pouvoir extraordinaire : il peut sortir de son corps et voler au-dessus de New York. Il va aider Alex, un policier, à sauver la ville d’un bandit qui veut en prendre le contrôle.

Mariant avec bonheur le film de super-héros et le thriller hitchcockien, les réalisateurs d’Une vie de chat reviennent avec un formidable conte sur le pouvoir des rêves.

 

  • Batman, le défi (Batman Returns) de Tim Burton

À partir de 9 ans
Royaume-Uni / Etats-Unis, 1992, 2:06, vostf
Avec Michael Keaton, Danny DeVito, Michelle Pfeiffer, Christopher Walken

Le Pingouin, monstre génétique, rêve de détruire Gotham City. Batman veille mais doit aussi faire face à une toute autre menace : le charme de la douce Selina Kyle et de la féline Catwoman.

Tim Burton nous entraîne dans un Gotham sombre et baroque en prise au chaos, une fresque hallucinée et excentrique.

 

  • The Dark Knight : Le chevalier noir (The Dark Knight) de Christopher Nolan

Déconseillé au moins de 12 ans
Royaume-Uni / Etats-Unis, 2008, 2:32, vostf
Avec  Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Michael Caine, Maggie Gyllenhaal, Gary Oldman, Morgan Freeman

Batman, Jim Gordon et Harvey Dent sont en passe d'anéantir le crime à Gotham. Ils se heurtent cependant à un psychopathe, symbole du chaos : le Joker.

Un film ténébreux, en prise sur son époque, dont on retient autant la virtuosité des scènes d’action que l’excellente et monstrueuse interprétation d’Heath Ledger en Joker, symbole d’une époque désillusionnée.

 

Rencontre “Villes de papier, villes de cinéma : DC Comics imagine la cité”

  • Samedi 11/02, 14h00, Institut Franco-Américain, gratuit

Animée par Stéphane Le Troedec, responsable et rédacteur sur le Salon Littéraire et traducteur.
Avec Alain Carrazé journaliste, spécialiste des séries télévisées ; Xavier Fournier journaliste, rédacteur en chef du magazine Comic Box, essayiste, conférencier ; Sonia Dollinger participe aux sites culturels Bruce Lit et PlanèteBD, anime les blogs Archives et Culture Pop

Depuis plus de 75 ans, les villes imaginaires de l’éditeur américain de bandes dessinées DC Comics, et aussi les justiciers qui les défendent, ne cessent de fasciner les lecteurs et les spectateurs. Néophytes ou passionnés, cette table ronde vous propose une découverte des ruelles de Metropolis et Gotham. Accompagnés de nos invités, nous nous interrogerons sur la place de ces villes dans la mythologie super-héroïque, et surtout sur ce qu’elles nous racontent de notre société.

 

Pico-projection et déambulation nocturne dans la ville de Rennes

  • Vendredi 10/2, 20h00, Accueil du Liberté. Gratuit

Cette séance atypique se déroule sur le domaine public. Les extraits choisis sont projetés à la tombée de la nuit, le temps d’un parcours ludique et poétique, sur les murs de la ville.

Clair Obscur donne carte blanche à Laurent Lefeuvre, bédéaste influencé par les auteurs et dessinateurs américains, créateur du super héros rennais Fox-Boy.

Bio/bibliographie :

“Né à Rennes en 1977, où je vis toujours, je suis tombé dans la marmite de la bande dessinée aussi tôt qu'il est possible. Une culture franco-belge vite additionnée de la passion pour les comics, voilà le cocktail qui a orienté ma sensibilité d'auteur de bande dessinée. En 2011, j'ai créé le super-héros Fox-Boy (lycéen rennais, dont les pouvoirs magiques font de lui une sorte de Spider-Man sauce bretonne). Créé pour les pages d'une revue en Breton, Fox-Boy a vite pris ses aises, d'abord dans deux albums en français, et depuis quelques mois, dans le journal Pif. Mais le cinéma n'est pas en reste, puisque là aussi, mon intérêt est transatlantique, de Claude Sautet à Mickael Mann. Je travaille actuellement sur deux albums, parmi lesquels bien sûr, le 3e tome de Fox-Boy.
Lors d'une déambulation d'une heure dans le quartier du Colombier, j’invite à revisiter vos certitudes sur les super-héros de l'univers DC comics (et notamment ses deux principales figures : Superman et Batman) à travers 9 extraits de films (et une série-télé), pour autant de chefs d'œuvres du western, film d'action, drame ou polar. Au-delà des étiquettes de genre, je propose de voir en quoi, ces champions en cape et collants ne sont qu'une nouvelle incarnation des figures éternelles du cinéma (cow-boys, anarchistes, policiers), et en quoi aujourd'hui, ils y récupèrent logiquement la couronne du héros populaire.”
Laurent Lefeuvre

Powered by diasite
Designed by diateam