• lescombattants.jpg
    • rumba.jpg
    • liberty.jpg
    • ponyo.jpg
    • loups.jpg
    • travelling17.jpg
Marque Bretagne
 

28e édition du 7 au 14 février 2017

Clair Obscur arrime la thématique urbaine au cœur de son festival Travelling. L'imaginaire filmique des territoires urbains modelés par les cinéastes est partie prenante des représentations complexes qui accompagnent la ville.

Compétition francophone de courts métrages, sélection de longs métrages en avant-première nationale, la ville imaginaire dans les comics & le cinéma, ComiXity, focus sur la ville de Tanger… Travelling, l’une des premières manifestations cinématographiques en Bretagne arpentera le terrain de jeu citadin au sein de sa section Urba[Ciné].

Photo © Baptiste de Ville d’Avray,
qui exposera au Carré d’art / Chartres-de-Bretagne 19/01 au 1er/03.

Graphisme © L’Atelier du Bourg

La 28e édition du festival traverse le détroit de Gibraltar pour célébrer, depuis le Grand Socco (ou grand souk) et la cinémathèque, la puissance cinématographique de « Tanger la Blanche » avec une sélection de films consacrés à son imaginaire et à celui qu’elle génère. Née de la dérive des continents, de la débauche et des mythes, hantée par des fantômes illustres, la fascinante « Ville du Détroit » est bien vivante et tournée vers l’avenir. Ville de cinéma (plus de 200 longs métrages internationaux y ont été réalisés), Tanger est un film à la frontière de plusieurs mondes : le politique et le poétique s’y confondent, la fabulation magique de l’image et les surgissements du réel s’y croisent. Avec la naissance d’une cinématographie nationale, des réalisateurs tels que, Moumen Smihi ou Leila Kilani… affrontent la question de la singularité de la ville portuaire, de son passé récent, son présent brûlant, son devenir à inventer.

Travelling explorera la vitalité de la création cinématographique et artistique au Maroc, précieuse dans son souci constant d’embrasser l’histoire contemporaine du pays et de représenter ses aspirations et ses espérances, en brossant les portraits de cinéastes confirmés : Nabil Ayouch (Much Loved), Leïla Kilani (Sur la planche), Hicham Lasri (C’est eux les chiens)… et les œuvres de jeunes et talentueux artistes : Yto Barrada, Mounir Fatmi, Omar Mahfoudi et Abdel-Mohcine Nakari.

Junior, à travers ses programmations, ses ateliers d’éducation à l’image et sa compétition Eléphant d’Or, offrira l’occasion aux plus jeunes de découvrir un autre cinéma, ouvert sur le monde. Mais aussi de rencontrer des passeurs passionnés par la transmission de leur métier.

La section Musique & Cinéma sera riche en innovation. Outre la création du ciné concert Carnival of Souls (Herk Harvey, 1962) par Invaders (alias Nicolas Courret et David Euverte), elle accueillera les créations de Pick’O’Rama, concert audiovisuel de rock pour le jeune public, signé des quatre musiciens de Mamoot et Lumières ! par Ellie James !

Mutations numériques poursuivra sa quête de nouvelles pratiques cinématographiques et interrogera les liens entre cinéma et jeu vidéo, notamment le machinimas, ainsi que la réalité virtuelle.

Enfin, À l’Ouest ! favorisera les échanges entre publics et professionnels du cinéma avec de nombreuses rencontres, master-class et séminaires. Depuis 1999, la société bretonne Paris Brest Productions irrigue le territoire de ses œuvres audiovisuelles et cinématographiques. Une carte blanche permettra de revenir sur le parcours caractéristique d’une structure au service des auteurs. Clair Obscur rendra hommage avec la Cinémathèque de Bretagne à Jean Fraysse, cinéaste amateur et poète de l’image qui a composé une ode à son île, Logoden, située dans le golfe du Morbihan et lieu de tournage de Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais.

Nous donnons rendez-vous aux amateurs, passionnés et professionnels, du 7 au 14 février 2017, dans près d’une quarantaine de salles et équipement culturels de Rennes Métropole et de la région Bretagne, afin de découvrir plus de 200 films et de nombreuses propositions culturelles.

Powered by diasite
Designed by diateam